En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Blog Actu SRFD

Tous les articles (31)
  • le Préa Info n°5 en ligne

    Catégories :  PREA Infos
    Publié le lundi 14 septembre 2015 09:43 - Mis à jour le lundi 14 septembre 2015 09:43
  • Nouveaux imprimés dérogations machines dangereuses

    14  -  Catégories :  Travaux interdits et réglementés
    Par Saluciano Vieira, publié le vendredi 24 juillet 2015 10:52 - Mis à jour le vendredi 28 août 2015 14:42

    En application du décret du 17 avril 2015, les procédures de dérogations pour l'utilisation des machines dangereuses ont changé.
     

    Il s'agit d'une déclaration à déroger et non d'une demande d'autorisation à déroger.

    • L'obligation de décrire exactement tous les matériels avec numéros de série....a disparu. Il suffit de lister les matériels utilisés dans le métier.
    • Les documents sont toujours à transmettre à l'inspection du travail.

     

    Chaque demande doit comporter :

    • Le formulaire de déclaration commun : jeunes-travailleurs...
    • Le formulaire fiche formation propre à chaque spécialité.

     

    Ces listes correspondent à des filières professionnelles. Elles sont strictement limitées aux matériels, produits, machines et travaux dangereux interdits aux jeunes de moins de 18 ans et soumis à dérogation (par lieu de formation) et nécessaires aux acquisitions pédagogiques du diplôme préparé.

    Elles ont été réalisées par les enseignants, l’inspection du travail (DIRECCTE Midi-Pyrénées) et les conseillers de prévention de la MSA dans le respect des référentiels de formation et des dispositions du code du travail applicables aux jeunes de moins de 18 ans pendant leur formation professionnelle.

    Elles n’ont été prévues que pour les formations entraînant l’utilisation effective des machines ou la réalisation des travaux dangereux.

     

    Ces documents constituent une base destinée à faciliter l'élaboration et le contrôle des demandes de dérogation par lieu de formation (entreprise ou établissement d'enseignement) accueillant des apprenants mineurs de 15 à 18 ans.

    Nous vous recommandons la consultation régulière de cette page sur le site www.eap.entmip.fr car des modifications ou des compléments pourront être apportées à ces documents.

     

    Vous trouverez en pièces jointes : 

    - Agroéquipements.doc, 300 KB
    - Aménagemt Paysagers.doc, 261 KB
    - DÉCRET_n°2015-443_du_17_avril_2015_version_initiale.doc, 35 KB
    - Elevage canin et félin.doc, 149 KB
    - Gestion des milieux naturels et de la faune.doc, 202 KB
    - Jeunes_travailleurs_-_Formulaire_de_declaration_de_derogati.doc, 76 KB
    - mineurs_agri_cle031d9f-1.pdf, 203.4 KB
    - Production agricole.doc, 218 KB
    - Service.doc, 144 KB
    - Synthèse productions horticoles.doc, 186 KB
    - Technicien Conseil Vente en Animalerie.doc, 155 KB
    - Transformation et industries agro-alimentaires.doc, 163 KB
    - Travaux Forestiers.doc, 203 KB
    - Vigne et vin.doc, 202 KB
  • Les fonctions cognitives

    Catégories :  Numérique éducatif
    Par Yves Julhe, publié le lundi 27 juillet 2015 13:46 - Mis à jour le lundi 27 juillet 2015 13:46
  • Les nouvelles compétences du formateur

    Catégories :  Numérique éducatif
    Par Yves Julhe, publié le jeudi 16 juillet 2015 08:17 - Mis à jour le jeudi 16 juillet 2015 09:13

    Voici la retranscription sous forme de texte de la petite vidéo de présentation de l'ouvrage de Denis CRISTOL : "Former, se former et apprendre à l'ère du numérique".

    Sources : 4cristol.over-blog.com/2015/07/les-competences-du-formateur.html

    Les compétences attendues du formateur par Denis CRISTOL

    Denis Cristol s’intéresse à l'évolution des méthodes pédagogiques. Il développe notamment la notion d’apprenance : c'est l'apprenant qui est au coeur des dispositifs d'apprentissage (co-construction, collaboration…).

    Après une courte introduction pour expliquer d’où il parle, Denis Cristol présente les nouvelles compétences attendues des formateurs autour de trois thématiques :

    1. La dimension collaborative ;
    2. Les nouveaux espaces d'apprentissages ouverts ;
    3. Les technologies et leur expansion (et impact sur les formateurs).

    1. La dimension collaborative

    Pour le formateur, il ne s’agit plus seulement d’être dans une logique de transmission de savoirs, il s'agit d'apprendre les uns des autres, les uns avec les autres. Dans cette dimension collaborative : l'apprenant est pris dans un ensemble humain et vivant. Il n'apprend pas pour lui, mais pour la communauté dans laquelle il se situe.

    Le rôle du formateur, dans cette dimension collaborative, est d'aider les apprenants, en équipe, en groupe, en communauté, en présence ou à distance, à adapter leur capacité d'auto apprentissage. Il s'agit pour le formateur, de favoriser et de faciliter les apprentissages des participants.


    On intègre aussi les situations de travail, qui sont aussi des lieux d'apprentissage. On s'intéresse à une masse d'activités qui sont également apprenantes : les voyages, les visites d'entreprises, les formations actions, les échanges en groupe de pairs, la formation accompagnée, coaching, mantorat, tutorat, travail en binômes. Mais aussi les modalités en ligne : le numérique transforme les rapports au savoir, toutes les données transitent. Nous passons d’une transmission du savoir d’un livre vers une personne ou d’une personne vers une autre personne, à un savoir qui se fait fluide, il n'y a plus de barrière entre la salle de classe et l'extérieur. Le savoir n'est plus un stock dans un livre, le savoir se fait fluide, il passe à un ensemble connecté, un ensemble d’échanges.


    Il est nécessaire pour les formateurs d'être des animateurs de communauté, des stimulateurs de motivation à apprendre et plus seulement des diffuseurs de connaissances.

    Passer d'une logique de diffusion de savoirs à une logique de co-construction de savoirs : dimension de l'apprentissage collaboratif.

    2. Les nouveaux espaces d'apprentissages ouverts

    En tant qu'apprenant, on est sensible à l'environnement dans lequel on travaille. Variétées de salles très importante : Fablab, learning lab, co-design. Il est possible de mixer des modalités de travail numérique et de travail en groupe.

    Le formateur doit travailler sur les interactions entre les apprenants (beaucoup plus horizontales) et développer sa posture d'accompagnement, de coaching et de mise en dynamique des groupes.

    Il va se centrer sur les projets, sur l'envie d'apprendre et utiliser tous ces espaces pour créer justement cet apprendre à apprendre tellement recherché.

    3. Les technologies et expansion (et impact sur les formateurs)

    Cette compétence s'exprime dans l'enrichissement des supports avec des modalités audio, vidéo, mais également de plus en plus fréquemment dans des interactions à distance.

    Accéder à ces interactions nécessite de nouvelles compétences et de développer un impact visuel beaucoup plus fort.

    Il doit être en capacité de générer une relation avec l'autre. Il ne faut pas oublier la dimension émotionnelle et affective, la distance ne gène pas la relation.

    Il est important d'être réactif aux demandes, aux échanges attendus d'un groupe ou d'un individu en formation.

    Dans ce nouveau rôle, cette nouvelle compétence du formateur, cette attention extrême à la relation, aux demandes des participants va aller croissant.

    Conclusion : compétences clés que doivent développer les formateurs

    • compétence de design : être en capacité de repenser sa façon d'enseigner au regard de la façon dont l’autre apprend.
    • compétence technologique pour enrichir son propos de toutes les modalités multimédias.
    • compétence à générer une relation forte, une dimension émotionnelle qui va porter l'envie d'apprendre et les encrages de la mémoire de toutes les connaissances qui auront été développées.
    • compétence collaborative : se déployer comme un animateur de communauté, se mettre au service de sa communauté d'apprentissage et pas seulement d'apporteur de connaissances.
    • compétence de jouer des espaces et de combiner les types d'interactions dans les salles de formation avec les participants. Mobiliser les situations de travail, les situations en ligne et les situations en salles. Travailler à développer de l’interactivité entre ces trois pôles.
    • compétence complémentaire : travail sur soi, posture d'écoute, posture de coaching, se mettre en position basse pour accueillir ce qui est en train de se mettre en place.
    • compétence d'innovation (sous jacente aux autres), d'ouverture à l'inconnu de faire avec ce qui me met en inconfort, de me mettre moi même, en tant que formateur, en situation d'apprentissage.

    Voici quelques compétences pour travailler dans un écosystème d'apprenance.

     

  • Important : attente montée de version EDT et Pronote 2015

    Catégories :  ENT
    Par Yves Julhe, publié le vendredi 3 juillet 2015 10:51 - Mis à jour le vendredi 3 juillet 2015 10:52

    Note importante concernant les outils de vie scolaire EDT et Pronote d'Index-Education

    1. Liaison avec l'ENT

    Index-Education fait évoluer ses produits.
    Pour garantir que les données dans l'ENT soient correctement alimentées et que le connecteur continue de fonctionner, nous avons prévu de vérifier les imports d'emploi du temps du logiciel de vie scolaire 2015 dans l'ENT sur des établissements pilotes la dernière semaine d'août 2015.
    Nous vous conseillons d'attendre les résultats de ces tests, que nous vous communiquerons au plus tôt, pour configurer les imports d'emploi du temps dans l'ENT pour l'année scolaire 2015-2016.

    Dans l'intervalle, veuillez désactiver l'export automatisé vers l'ENT dans EDT et ne pas faire d'import manuel dans l'ENT.

    2. Versions des serveurs en établissement

    Pour les établissements qui hébergent les produits d'Index-Education sur des serveurs internes à l'établissement, nous alertons sur le fait que les versions 2015 ne seront compatibles qu'avec Windows Serveur 2008 et suivants.
    Dans le cas où vous ne pouvez pas faire évoluer la version système du serveur, nous vous conseillons vivement de ne procéder à aucune mise à jour : ni EDT, ni la version sur le serveur, ni les clients installés sur les postes.

Abonnements
Flux RSS
Trier par
Catégories
Auteurs